condor


condor

condor [ kɔ̃dɔr ] n. m.
• 1598; mot esp., du quechua du Pérou
Oiseau rapace d'Amérique (falconiformes), au plumage noir, frangé de blanc aux ailes.

condor nom masculin (espagnol condor, du quechua kuntur) Très grand rapace diurne des Andes et de Californie, au cou nu orné de caroncules, mangeur de cadavres, menacé de disparition du fait de sa reproduction lente et restreinte. ● condor (citations) nom masculin (espagnol condor, du quechua kuntur) Charles Marie Leconte de Lisle Saint-Paul, la Réunion, 1818-Louveciennes 1894 Académie française, 1886 Il s'enlève en fouettant l'âpre neige des Andes, Dans un cri rauque il monte où n'atteint pas le vent, Et loin du globe noir, loin de l'astre vivant, Il dort dans l'air glacé, les ailes toutes grandes. Poèmes barbares, le Sommeil du condor

condor
n. m. Le plus grand de tous les vautours (plus de 3 m d'envergure), qui vit en Californie et dans les Andes.
————————
condor
(légion) unité de volontaires allemands qui combattaient dans le camp de Franco; ainsi, l'aviation de Hitler intervint de façon décisive dans la guerre d'Espagne (1936-1939).

⇒CONDOR, subst. masc.
A.— Grand vautour d'Amérique au plumage noir, dont la tête et le cou sont nus. Condor des Andes; condor de Californie :
Le condor devenait plus visible d'instants en instants. Ce magnifique oiseau, jadis révéré des Incas, est le roi des Andes méridionales. Dans ces régions, il atteint un développement extraordinaire. Sa force est prodigieuse, et souvent il précipite des bœufs au fond des gouffres.
VERNE, Les Enfants du Capitaine Grant, t. 1, 1868, p. 125.
P. métaph. [P. réf. à la force prodigieuse du condor et à l'altitude qu'il peut atteindre dans son vol] C'est sur le globe qu'il plane, ce condor d'abomination [Albert Wolf] (BLOY, Le Désespéré, 1886, p. 323).
B.— P. méton. Ancienne pièce d'or du Chili, de Colombie et de l'Équateur à l'effigie d'un condor. Que de sols, de condors, de bolivars (...) ont passé dans mes poches depuis trois mois! (MORAND, Air indien, 1932, p. 236).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1598 plur. condores mot. esp. cité (Hist. nat. et mor. des Indes de J. de Acosta, trad. en fr. par R. Regnault Cauxois, fol. 196a ds KÖNIG, p. 74); 1633 sing. condor id. (Le Comm. Royal ou Hist. des Yncas de Garcilaso de la Vega, trad. en fr. par I. Baudoin, p. 1090 ibid.); 1640 condor (J. DE LAET, L'Hist. du Nouv. Monde, p. 330, ibid.). Empr. à l'esp. condor, attesté dep. 1554 (ds FRIED.) lui-même empr. au quichua Kuntur (FEW t. 20, p. 66a). Fréq. abs. littér. :47. Bbg. BOULAN 1934, p. 68. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 33.

condor [kɔ̃dɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1598, hispanisme; mot esp., empr. au quichua.
1 Oiseau rapace de grande taille, au plumage noir, frangé de blanc aux ailes. Vautour. || Les condors vivent en bande sur les sommets des Andes, et se nourrissent souvent d'animaux morts. || Le Sommeil du Condor, poème de Leconte de Lisle.
tableau Noms d'oiseaux.
2 Hist. Monnaie d'or de quelques pays (Chili, Colombie, Équateur) d'Amérique latine.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Condor — oder Cóndor (Bezeichnung für die beiden Kondor genannten Vogelarten in verschiedenen Sprachen) steht für: einen Ort in Südbrasilien, siehe Condor (Rio Grande do Sul) einen Berg in Argentinien, siehe El Cóndor einen Ort in der Provinz Jujuy in… …   Deutsch Wikipedia

  • condor — CONDÓR, condori, s.m. Cel mai mare vultur, cu capul şi cu gâtul golaş, complet mut, care trăieşte în munţii Americii de Sud (Sarcorhamphus gryphus). [acc. şi: cóndor] – Din fr. condor. Trimis de ana zecheru, 15.05.2003. Sursa: DEX 98 … …   Dicționar Român

  • Condor 10 — À Saint Malo (2003) Autres noms Condor Ten (1992) Type Ferry Histoire Lancement …   Wikipédia en Français

  • Condor — Con dor (k[o^]n d[o^]r; in defs. 2 & 3, k[ o]n d[ o]r), n. [Sp. condor, fr. Peruvian cuntur.] 1. (Zo[ o]l.) A very large bird of the Vulture family ({Sarcorhamphus gryphus}), found in the most elevated parts of the Andes. [1913 Webster] 2. (Zo[… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • CONDOR — ist die auflagenstärkste deutschsprachige Zeitung Chiles. Sie erscheint seit 1938 und erreicht heute eine Auflagenstärke von etwa 6.000 Stück, hat jedoch eine höhere Anzahl von Lesern. Sie informiert ihre Leser wöchentlich über die Politik Chiles …   Deutsch Wikipedia

  • condor — [kän′dər, kän′dôr; ] for 3, Sp [ kō̂n′dō̂r΄] n. [Sp cóndor < Quechuan cuntur] 1. a very large vulture (Vultur gryphus) of the South American Andes, with black plumage, bare head and neck, and a ruff of downy white feathers at the base of the …   English World dictionary

  • Condor [1] — Condor, Inseln, so v. w. Pulo Condor (P. Condore) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Condor [2] — Condor (Sarcoramphus Gryphus Dumer., Vultur Gr. Lin., Kondur, Greifgeier), ein geierartiger Raubvogel aus der Gattung der Kronengeier, die sich durch durchgehende Nasenlöcher u. einen fleischig knorpeligen Stirnkamm der Männchen von den Geiern… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Condor — Condor, Goldmünze in Chile, = 20 Pesos = 30,64 Mk.; in Kolumbien 1853 mit 14,76 g Gold, auch 1/2 und 1/2 Stücke, seit dem Gesetz von 1857 die halbe Onza = 40,5 Mk., auch doppelt …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Condor — Condor, südamerik. Goldmünze, in Neugranada von 1853 57 = 41,18 M, nach 1857 = 401/2 M, in Chile = 38,3 M, seit 1895 = 30,64 M …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.